PRÉVENTION EN ISÈRE RHODANIENNE « Un projet pour penser et dire, inventer et agir ensemble*
*Projet politique avril 2014


UNE ASSOCIATION
À but non lucratif relevant de la loi de 1901, laïque et républicaine, excluant toute ingérence du fait religieux ou partisan.
Rassemble des énergies, des compétences, des convictions d’administrateurs et de professionnels qui s’engagent dans un projet commun.

UN PUBLIC
S’adresse à un public d’enfants, d’adolescents, de jeunes adultes et leur famille en situation difficile.

UNE MISSION
Détient une mission départementale de prévention spécialisée.
S’inscrit dans le champ de l’Aide Sociale à l’Enfance[1].
Est signataire de la Charte départementale de la prévention spécialisée et de l’animation de prévention[2] qui affirme sa place de partenaire dans les politiques d’action sociale et de prévention jeunesse du département de l’Isère.
1] Code de l’Action Sociale et des Familles modifié par la loi n° 2007-293 du 5/03/2007 réformant la Protection de l’Enfance.
[2] Charte de la prévention spécialisée et de l’animation de prévention en Isère – 2014.

DES INITIATIVES
A un devoir de protection de l’enfance et développe ses activités dans le cadre de la loi 2002-2[3].
Est en capacité de développer des actions innovantes, nouvelles en fonction des besoins des jeunes et de leur famille repérés par les professionnels.
[3] Loi n°2002-2 du 2/01/202 rénovant l’action sociale et médico-sociale.

UNE ÉTHIQUE
Amène chaque personne à l’affirmation de ses désirs, lui permet de développer son pouvoir d’agir pour se projeter dans l’avenir et atteindre ses buts.
Veille au respect de la personne, de sa dignité, de sa vie privée et à la confidentialité des informations la concernant.
Contribue à une démarche de solidarité et participe à la lutte contre les inégalités sociales.

ÉDUQUER
Permettre à chacun d’accéder à son autonomie, de prendre sa place dans la société dans le respect de sa singularité et de sa dignité.

PROMOUVOIR
Percevoir, repérer, dévoiler le meilleur des ressources individuelles et collectives pour progresser vers un mieux vivre.

PRÉVENIR
Veiller, écouter, identifier les difficultés, mettre en mots, énoncer les dangers perçus, donner des éléments pour éclairer des choix responsables et encourager la réflexion.
Donner confiance plutôt que d’interdire de faire.
Accompagner vers une prise de conscience et apporter un soutien.
Éviter autant que faire se peut les passages à l’acte ou les situations de violence en ouvrant la parole.

PROTÉGER
Être disponible pour cheminer en toute confiance avec l’autre, et l’accompagner pas à pas.
Proposer un cadre qui permet de s’approprier des repères pour éviter les conduites de mise en danger.
Recourir à la loi si nécessaire. chaque fois que la situation l »impose.
Oser prendre des risques en toute connaissance de cause.
Alerter chaque fois que des besoins fondamentaux ne sont pas pris en compte.
Agir chaque fois que les droits fondamentaux ne sont pas accessibles.

Faire association
Aménager des espaces d’échanges, de débat, de réflexion entre les élus associatifs, les salariés, les usagers et les élus territoriaux de l’association.

Être dans une attitude permanente d’attention, d’écoute et de veille
Inscrire la relation dans la durée, le respect et la bienveillance pour tous les jeunes et leur famille.
Permettre aux salariés de bénéficier de conditions de travail favorisant la mise en oeuvre des missions liées à leur métier.
Analyser les évolutions de la société, les partager pour concourir à l’adaptation des politiques publiques.

Être acteur et porteur de propositions
Répondre par des actions adaptées en fonction des difficultés des jeunes et des familles.
Réagir à partir de son expertise des espaces de vie et de la connaissance qu’elle a des situations des personnes,
Etre à l’origine et soutenir des initiatives en lien avec les acteurs locaux.
Participer aux différentes instances partenariales (locales et nationales).
Argumenter sur les besoins humains et financiers nécessaires à l’accomplissement des actions en cours ou futures.
Rendre compte de l’utilisation des moyens mis à sa disposition.

Évaluer les actions mises en oeuvre
Poursuivre une démarche d’évaluation en continu pour permettre l’adaptation nécessaire de ses actions.
Faire ressortir la valeur de chacune des actions, les donner à lire, à entendre, à voir.